:: Après le séisme ::

Réflexions et débats sur l'après 21 avril en France
:: Bienvenue sur Après le séisme :: POSTER UN MESSAGE (membres) | contact

:: Suite aux résultats du premier tour de l'élection présidentielle, constatant le rôle non négligeable des médias dans ce qui arrive en France, nous avions, trois journalistes plus ou moins jeunes, lancé ce site participatif afin de contribuer à la nécéssaire réflexion. Il est devenu un blog copmme un autre, compilations de digressions et de liens sur la présidentielle. ::

:: Et n'oubliez pas, dimanche 5 mai, d'aller dire non. Vous savez comment ::

Liens dans une nouvelle fenêtre
[::..archive..::]
[::..D'autres sites..::]
:: Blog présidentiel::
:: Naughty Bites (La France depuis L.A.)::
:: Place Publique::
:: Le Maquis::
:: Liberté Egalité Fraternité::
:: La Honte::
:: Ruban Noir::

:: 27.5.02 ::

Il va, semble-t-il, me falloir plus de temps que je pensais pour remettre à plat ce site. En attendant, si vous êtes tombés ici après le 5 mai, ou même si vous veniez avant, vous pouvez toujours vous rendre sur Heures Creuses, mon blog à moi tout seul. Je serai heureux de vous y accueillir...
:: Tof 9:29 AM [+] ::
...
:: 13.5.02 ::
Le nombre de visite continue d'augmenter, je reçois deux ou trois mails par jour sur le site, et Arrêt sur images parle de nous. Bon, on va réfléchir, et on va continuer...
:: Tof 1:40 AM [+] ::
...
:: 4.5.02 ::
Relu certains articles sur la responsabilité des médias. Et repensé à cette phrase, sortie par un psy que j'interviewais sur les jeux vidéos : "Certains parents ont plus peur de laisser leurs enfants face à des films violents que de les voir escalader un arbre".
:: Tof 5:24 AM [+] ::
...
:: 3.5.02 ::
Mercredi matin, surfant sur le site de Le Pen afin de mieux connaître l'adversaire, j'étais tombé sur cette page ignoble affichant des photos d' enfants au milieu des manifs anti-FN, accompagnées de légende terribles, du style "un enfant otage de la haine".
Pour contrer, j'avais dérushé pour moi plusieurs reportages sur la manif de Le Pen, afin de capturer des images d'enfants. Sans les publier, sans les accompagner d'aucunes légendes.
Je savais que les photos de Le Pen étaient tirées de l'AFP. Je ne savais pas qu'il était possible de faire quelque chose juridiquement. Le TGI de Paris vient de condamner le FN pour piratages de photos de l'AFP. Ça ma fait chaud au coeur.
:: Tof 9:24 AM [+] ::
...
:: 2.5.02 ::
Pas de gants ni de pince à linge !!!. AFP : "Le Conseil Constitutionnel a fait part à ses quelque 2.000 délégués chargés de veiller au bon déroulement du scrutin, de la démarche à suivre, face aux "manifestations extérieures du sens du vote".
Dans ces instructions envoyées à l'AFP, le Conseil rappelle que porter des gants en caoutchouc ou des pinces à linge "seraient contraires au secret du suffrage prévu à l'article 3 de la Constitution" (Le suffrage est "universel,
égal et secret") et à l'article 59 du code électoral ("Le scrutin est secret").
Il rappelle également que violer ou tenter de violer le secret est puni d'une amende de 15.000 euros et/ou d'un emprisonnement d'un an (article 113 du
code électoral)".
Ça a le méritee d'être clair, et on arrête de chipoter. Mettre un papier dans une enveloppe, point. Et si besoin, aller vomir après.
:: Tof 11:05 AM [+] ::
...
Le Pen, dans une interview aux Dernières Nouvelles d'Alsace (désolé, pas encore de lien) : "Quand je vois les jeunes défiler, j'ai envie d'aller aux Nouvelles-Hébrides". Il fallait pas nous le demander deux fois : ça suffirait vraiment ? ;) En passant, les Nouvelles-Hébrides sont un archipel du Pacifique. Elle s'appellent Vanuatu depuis qu'elles ont arrêté d'être un condominium franco-anglais en 1980. Le Pen est vraiment obnubilé par les expressions surannées...
:: Tof 7:23 AM [+] ::
...
Sur Chronic'art, un Michel Houellebecq visiblement las donne son sentiment sur le 21 avril. Il excuse les sondeurs, ne parle pas d'insécurité, estime que Jean-Peirre Chevènement aurait pu et du mieux jouer son coup, et condamne le "harcèlement pédagogique" de la gauche (quatrième paragraphe de la première page, sans doute le plus intéressant car le moins hésitant).

Il évoque également Maurice Dantec, qui a écrit un des textes dont il a le secret, où il imagine le pire simplement parce que ça le fait bander (je ne donnerai pas le lien). Enfin, cette phrase en conclusion : "à force de pouvoir parler librement sur Internet, nous ne parviendrons plus à nous adapter aux contraintes des médias traditionnels. Mais, une dernière question : est-ce vraiment un inconvénient ?"

Oui.

:: Tof 4:55 AM [+] ::
...
A lire, sur le blog présidentiel, le charmant témoignage de cette expatriée londonienne : comment vivre à l'étranger l'a fait se sentir française, avec une rafraîchissante anecdote de consulat.
:: Tof 2:23 AM [+] ::
...
Hier, premier mai. Matinée et début d'après-midi coincé face à mon ordinateur, obligé de couvrir depuis ma chaise les différentes manifestations en France. Dépité au départ, puis envahi par un enthousiasme sédentaire : les dépêches défilent, des chiffres avec cinq zéros derrière, des milliers devant des noms de ville. Même le journal de 13 heures sur TF1 est bien (malgré un Pernaud visiblement ennuyé) : notamment un reportage impeccable, ni démonstratif ni agressif, sévère et juste, sur les efforts d'images du FN lors de leur manif. Beaucoup ri lors de ce passage hilarant où un homme en béret-baguette explique qu'il s'est ainsi déguisé "pour les télés étrangères".

A 17 heures, je vais rejoindre une amie, nous partons de la Gare de l'Est. Une petite averse a dispersé les moins convaincus, République respire. Quelques jeunes ont escaladé la statue, couverte de tags : un quadragénaire du PS leur crie d'en bas : "Arrêtez, vous faites le jeu de Le Pen !". Les socialistes font des chaînes, le PCF diffuse du Manu Chao à fond, les cortèges de la LCR et de LO sont tristes, le rouge y est bien gris.

Dans le cortège du PS, une sono improvisée diffuse un concert donné la veille à Lyon par Noir Désir. Ça saute, ça chante. "La jeunesse emmerde le Front National". Les guitares de Noir Dés + les paroles de Cantat repris par une foule, ça a toujours été assez enivrant. Strauss Kahn et Kouchner en tête de cortège, carrés. Higelin qui croise le défilé en sens inverse, de plus en plus détruit. Une jeune fille regarde passer les manifestants depuis sa fenêtre, sa mère arrive derrière elle, l'écarte violemment en la tirant par l'épaule, et referme la fenêtre. On les voit argumenter derrière la vitre.

On avance. On croise les Ras' le Front, la FNL. On passe devant le camion de DAL, sur lequel un petit black de sept-huit ans, micro dressé à la Joey Starr, lance des "Première, deuxième, troisième générations...". Un peu plus loin, des hauts parleurs plantés sur le toit d'une vieille Renault font chanter le collectif sans-papiers. Derrière une large banderole, de vieux (l'âge ? l'épuisement ?) algériens, marocains, africains, dignes, ont une joie discrète et effacée. Une quinzaine de personnes derrière une banderole du syndicat de la magistrature, six ou sept derrière celle du syndicat des journalistes.

Puis, encore devant, un rassemblement flou, mélange des mains jaunes de SOS Racisme et des affiches noires et roses de la FIDH. Une foule compacte rassemblée autour d'un groupe de percussionnistes brésiliens. Ambiance de fête, on saute, danse, applaudit. On crie, siffle, quelques slogans déjà entendus ces derniers jours. Le genre de spectacle joyeux et léger qui a sans doute inspiré ce jugement sévère de Pierre Briançon sur son blogue : cette manifestation faisait selon lui partie de "ces nouveaux rites parisiens dont relève, par exemple, la ballade en roller. Ce fut, pour tout dire, une manifestation du dimanche".

Certes, oui, à de mains égards. Une ambiance festive, le simple fait de se rassembler qui semblait parfois plus important que la raison pour laquelle on s'était rassemblé. C'est pourquoi il ne faut pas entretenir un sentiment de satisfaction devant le travail accompli. Le gros oeuvre est pour dimanche.

Mais à côté de ces "petits-bourgeois", il y avait les sans-papiers, il y avait ces familles sans-logement, il y avait des retraités, de vrais militants. Et si certains semblaient prêts à oublier pourquoi ils manifestaient, le simple fait qu'ils soient dans la rue était enthousiasmant. Enfin, c'est-ce que je dis, moi. Vous en faites ce que vous voulez. C'est juste que les rabat-joie me fatiguent un peu.
Surtout, il y a cet éducateur lyonnais, ancien de mai 68, qui s'enthousiasmait hier face à cette créativité dans les slogans, les affiches, les autocollants. On ne va pas faire ici un inventaire de cet imaginaire boosté par le 21 avril. Je le trouve juste réjouissant.

Et je m'arrête là pour maintenant.
:: Tof 1:04 AM [+] ::
...
:: 1.5.02 ::
A lire, sur Peripheries.net, l'excellent, long et bon papier de Mona Chollet sur la responsabilité des médias dans la montée de l'extrême droite. Le politique y est également égratiné avec justesse et colère, et l'on y retrouve une référence à la force de l'irrationnel, celle là même dont je parlais il y a quelques jours. Evoquant la présentation des sujets "insécurité" par Daniel Bilalian, Mona Chollet écrit :"Voilà qui s’appelle "rapporter les faits". Quant à la "liberté de se faire une opinion"… Il suffit d’avoir déjà été tétanisé de peur dans son lit après avoir refermé un roman d’épouvante tard dans la nuit, se sentant cerné de menaces sans que rien n’ait objectivement changé autour de soi – ni plus sûr, ni moins –, pour savoir ce qu’elle vaut. De toute évidence, la raison n’est pas toute puissante: nous ne sommes pas entièrement maîtres de nos états d’esprit, qui influent fortement sur notre perception de notre environnement. Et la télévision, en associant la force de l’image au bourrage de crâne que lui autorise le ressassement des mêmes informations, a le pouvoir de nous conditionner".
L'article est accompagné d'une série de liens très intéressants sur le sujet. Merci à Matthieu C. pour le lien.
:: Tof 12:08 AM [+] ::
...
:: 28.4.02 ::
Reçu dans ma boîte plusieurs mails, de différentes sources, toutes aussi improbables les unes que les autres, relayant un soi-disant sodage des RG qui aurait fui miraculeusement (parfois vers des associations italiennes !) et aurait des résultats inquiétants. Des inconnus me l'ont envoyé, des amis me l'ont fait suivre, certains étaient même fébriles après l'avoir lu... C'était un faux.
Encore une fois, personne n'apprend rien. Les hoax ont beau être monnaie courante, le plus récent a beau avoir trait à Le Pen et avoir été salutairement démonté, les gens y croient toujours autant... J'ai trouvé les mouvements, sites, débats, mails... très sains les premiers jours. Les jours avancent, et j'ai l'impression que le lait tourne bien vite...
Au final, à voir la vitesse à laquelle ces mails se propagent, en toute impunité, à voir comment à force de lourdeur médiatique, les gens ont vu l'insécurité dans le moindre souffle de vent, je me demande si le phénomène le plus injustement ignoré depuis quelque temps n'est pas la puissance de l'irrationnel... :)
:: Tof 7:27 AM [+] ::
...

This page is powered by Blogger. Isn't yours?